07/06/2007, 15:00

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Journée Site

Nous passons la journée à nous préparer pour la descente de l'Amazone :
- laverie
- achat des tickets pour faire un saut de puce à la frontière (10h de lancha rapida) avant la vraie traversée (5 jours nous a-t-on dit)
- cartes postales
- Nutella

Je réinstalle le serveur aussi, entre deux discussions par delà les flots atlantiques avec ma bien aimée (et la famille, un peu).

05/06/2007, 18:40

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Prolongation

Afficher tout - Alors ? On peut rentrer ?
- Non, il n'y a toujours pas de bus ni de taxi. Aucune mobilité et puis la route est barrée.
- On peut peut-être aller jusqu'au barrage, le franchir à pattes, et puis reprendre un taxi derrière…
- Aucune voiture ne peut circuler à Iquitos. Et de toute façon, le barrage a été fait avec des arbres abattus sur la route. Impossible de passer… Peut être avec une autorisation de la police…

C'est ...

04/06/2007, 16:42

Perou
posté par Manu
2 commentaires

Sortie éclair

Afficher tout Juan interrompt notre sieste : nous partons pour un petit tour de jungle à la recherche de sa faune. Le temps d'admirer une reinette et d'écouter des grosses poules, la lumière s'échappe, l'obscurité plonge sur nous et Juan s'arrête. "La pluie vient… Voulez vous rentrer ?"

Rentrer pour quelques malheureuses gouttes de pluie ?!? Clairement !

Nous tournons les talons, attrapons un crapaud vénéneux au passage (Juan l'attrape), le photographions sous toutes les coutures (nous le photographions) et filons au camp ...

04/06/2007, 11:00

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Pluie blanche

Afficher tout Le canot est la, hissé sur la boue. Je le regarde sans passion, sans envie. Deux, trois heures sur une planche de bois (aussi large soit-elle) à ballotter d'une fesse à l'autre, à se tordre le cou pour enrichir le tableau de chasse du jour… d'une ombre de singe et de trois piafs, ce n'est pas emballant.

Enfin… Nous partons (tout de même) pour la lagune aux dauphins. Nous ne verrons pas les mammifères ("surprise !" écrirais-je si j'étais sarcastique) ...

04/06/2007, 02:00

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Embuscade

Afficher tout 2h du mat. Le doux chant des moustiques me semble un peu trop proche… j'aime pas trop beaucoup ça… Et surtout, il vient de la droite et de la gauche, de dessus, de mon buste, de mes pieds… De partout en fait… Alors qu'il devrait se réduire à un bourdonnement inférieur filtré par la toile du hamac. Je suis pris en tenaille, j'ai la tête dans un étau ailé… Ce n'est pas normal.

J'ouvre les yeux. Ciel ! Je vois ...

03/06/2007, 17:20

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Campement

Afficher tout Nous quittons la base à 16h.

Quatre hommes dans le canoë :
- deux locaux (Juan et le boy) équipés de machettes et de pagaies qui encadrent…
- deux touristes, inutiles et confortablement installés sur les larges bancs centraux (nous).

Nous nous aventurons un peu en avant dans la forêt inondée à la recherche de terres laissées à nu par la décrue. Nous repérons le marécage qui nous tiendra lieu de camp pour la nuit… Les moustiques nous applaudissent, dansent et festoient. ...

03/06/2007, 10:00

Perou
posté par Ludo
1 commentaire

Partie de pêche

Afficher tout Dimanche matin dans la jungle, c'est partie de pêche. Mais pas n'importe quelle pêche : la pêche (voire… la chasse) au terrible piranha assoiffé de sang. Autant dire que nous allons risquer nos vies !

Nous allons nous poster parmi les arbres inondés en face du camp. Juan sort un steak de bœuf, le découpe en dés et nous tend quelques morceaux que nous enfilons gaillardement sur nos hameçons. Les consignes sont claires : aller chercher les gros poissons au fond ...

02/06/2007, 21:00

Perou
posté par Ludo
0 commentaire

Promenade nocturne

Afficher tout Il est 21h. L'estomac bien rempli, nous paressons sous nos moustiquaires à la lumière vacillante de la lampe à huile. Dehors, il fait nuit noire. La jungle qui entoure le campement grésille, hurle, coasse, chante, hulule, caquète… Dans une parfaite et puissante cacophonie.
- Chicoooos !!!

Juan, notre guide, nous tire de notre somnolence. Nous nous extirpons à contrecœur de nos cocons protecteurs, pulvérisons un ou deux litres de repellent sur chaque millimètre carré de peau exposée et enfilons nos bottes ...

02/06/2007, 05:50

Perou
posté par Manu
0 commentaire

La naissance de l'aube

Afficher tout L'aube pointe, raffinée.
Elles, modestes, illuminent et resplendissent. Elles, éparses, tamisent ou illustrent : les Etoiles, accrochées par paquets au rideau azuré, immense toile d'ébène.
Tout juste éveillé, l'éther vente et les étoiles s'y égarent, unanimes.

Seule une résiste, l'étoile solitaire.
Tranquille, immobile, elle nimbe sa magnifique oeillade, noblesse astrale, messagère onirique : une Reine.
Un nuage cyan l'ignore, navigue doucement, ombrage et imite lentement d'imaginaires silhouettes. Cotons (roses et tendres) d'aube nourrissent sereinement l'éther silencieux, ciel ivoirien, écho uniforme. ...

01/06/2007, 20:00

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Sur la lagune

Afficher tout La lune ne s'est pas encore levée, nous sommes dans le canoë. Les arbres se découpent sur un ciel sombre et nuageux. Des vers-luisants volettent au-dessus des nénuphars, à quelques mètres d'une surface placide.

Juan est à la proue avec sa lampe torche. Le faisceau part de la rive gauche et s'allonge vers l'avant, au fur et à mesure qu'il remonte en amont, au raz de l'eau. Il traverse le fleuve et retrouve les pieds des roseaux sur la berge ...

01/06/2007, 17:50

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Soiree Hamac

Afficher tout Les ombres s'allongent doucement.
Doucement, la lumière vire à l'orange.

La lampe tempête posée à même le sol projette nos formes sur les murs et sur les arbres un peu plus loin, un peu plus grandes : deux tas ballottant tranquillement dans leur hamac. Le ciel déclare bientôt forfait, laisse la place aux petites boules de feu placées à intervalles réguliers sur le chemin : des cannettes remplies d'huile qui brûlent doucement et créent un petit monde intime où les ...

01/06/2007, 13:00

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Premier jour, première rencontre

Afficher tout Apres nous être enfoncés dans la jungle une bonne partie de la journée, nous arrivons au camp, caché au bord d'une lagune au milieu de la Selva (comme ils l'appellent ici). Je remarque un toucan posé à quelques mètres de nous, m'approche silencieusement, enfin le plus silencieusement possible, mais il me repère… Sa tête pivote, il grogne … Puis fonce sur nous.

Il doit faire 15 cm de haut tout au plus, bec bleu turquoise, un peu de jaune et ...

28/05/2007, 16:00

Perou
posté par Ludo
0 commentaire

Vagues de sable

Afficher tout Je finis d'étendre la cire sous ma planche. Lentement, consciencieusement. Je sais qu'un matériel mal préparé peut m'être fatal. Assis au sommet de la plus grande dune, je contemple les environs. Du sable, partout, à perte de vue. Des creux, des bosses, des lignes gracieuses et des trous profonds. Tout respire la pureté et la paix autour de moi. Une brise légère modifie sans cesse les contours de ce paysage onirique que je m’apprête à troubler.

Car le vide m'appelle. ...

26/05/2007, 16:10

Perou
posté par Manu
2 commentaires

Echappée au Sud

Afficher tout Nous n'irons pas tout au Sud du Pérou voir Machu Picchu ou le lac Titicaca… Ludo a déjà fait. Nous n'irons pas non plus voir les formes géométriques de Nazca… il faudrait prendre un avion pour en profiter… Un peu cher… Nous nous arrêtons donc à Pisco, pour goûter son alcool, voir ses îles (les Galápagos du pauvre), sa réserve de phoques et de piafs, et son désert. Deux jours d'excursion à quatre heures de la capitale…

Nous y voilà. ...

25/05/2007, 17:00

Perou
posté par Manu
1 commentaire

Lima

Afficher tout La capitale nous surprend. La nuit dans le bus a été confortable, déjà (la meilleure passée depuis le début du voyage sur des sièges inclinables : c'est dire). Puis l'hôtel nous offre un cadre des plus accueillants : maison coloniale aux hauts plafonds (4 m à vue de nez, je dirais). Avec patios, plantes, sculptures et gravures qui meublent les larges couloirs. Nous sommes en plein centre, et celui-ci ne manque pas non plus de cachet : façades travaillées, de ...

23/05/2007, 20:30

Perou
posté par Manu
10 commentaires

Chambre à part

Afficher tout Après plus de 9 mois et demi de chambre commune, je craque.

Ludo avait déjà flanché à Pondichéry, mais une heure de recherches infructueuses avait resserré les liens de notre couple mieux qu'un conseiller matrimonial : nous avions finalement passé 5 jours à dormir sur le toit d'un hôtel fort sympathique. (Ahhhhh.. Pondichéry !!!)

Cette fois, c'est moi qui lance l'ultimatum et troque notre chambre double contre deux chambres, quelles qu'elles soient. Ludo récupère un dortoir avec quatre lits, moi ...

23/05/2007, 19:30

Perou
posté par Manu
2 commentaires

Nuit polaire

Afficher tout Ici, le soleil est couché à 18h00, la nuit est noire à 18h30, le silence total à 19h30. A ces altitudes, nous avons épuisé nos dernières ressources à 18h00, mangeons à 18h30 et tentons de dormir à 19h30. Ici, le soleil se lève à 6h-6h30 et nous le suivons de peu.

Ca fait 11 (onze) heures à attendre que la nuit passe.
Dans un sac de couchage en forme de cocon.
Dans le froid.

Vous me direz que j'ai de ...

23/05/2007, 16:30

Perou
posté par Ludo
0 commentaire

Trek ou balade ?

Afficher tout Ca faisait un moment que nous lorgnions sur le trek de Santa Cruz : 4 jours/3 nuits, point culminant à 4750 mètres, des lagunes de conte de fée et des pics montagneux a couper le souffle. Nous avons même fait 11h de tape-cul spécialement pour ça. Et, chose rare, conclu un accord à peine descendus du bus avec des rabatteurs, suite à une négociation honnête (75$ au lieu de 100$ par personne).

Nous nous retrouvons donc à 6h30 dans les ...

22/05/2007, 17:00

Perou
posté par Manu
6 commentaires

Vachette

Afficher tout Le col et ses 4750 mètres sont derrière nous. Nous avons redescendu la vallée pour ne pas mourir de froid cette nuit et les tentes sont montées dans un méandre de ruisseau. Le pic au fond à ma gauche et l'encaissement de la vallée fuyant à ma droite, je m'adosse à une pierre un peu à l'écart pour écrire.

Un taureau me regarde, s'approche, me regarde, fait mine de brouter, me regarde, renifle un coup, urine. Quoi de plus naturel ...

20/05/2007, 16:15

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Mes vieilles amies

Afficher tout Montagnes.

Accroché au siège cahotant, je colle mon front à la vitre et décoche un regard aux sommets de vieilles connaissances, les montagnes. Elles m'ont ravi par surprise tandis que nous rentrions au Pakistan. Elles ont gravé des gorges insondables et des perspectives improbables dans mon esprit. Les Montagnes.

Nous avons à peine quitté la côte désertique qu'elles sont apparues. Altières et inaccessibles. Nobles et inflexibles. Quelques arbres solitaires luttent pour l'oxygène et un peu de terre. Des éboulements ont ...

19/05/2007, 14:00

Perou
posté par Ludo
0 commentaire

Château de sable

Afficher tout "Chan Chan !" nous indique le boy du minibus en ouvrant la porte à glissière. Nous descendons au niveau d'un grand panneau blanc et bleu confirmant ses dires : Chan Chan, patrimoine mondial de l'humanité. Le collectivo redémarre en soulevant de la poussière et nous faisons un tour d'horizon : à droite une dune appuyée sur une montagne, à gauche un vaste terrain vague, entre les deux, une route rectiligne et déserte. Nous empruntons le chemin caillouteux qui s'enfonce dans ...

18/05/2007, 12:10

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Quand ça veut pas

Afficher tout Vous ai-je déjà parlé du Xdrive ? Ce compagnon de route gardien de nos photos ? Ce petit acolyte qui accepte nos cartes pleines, les absorbe et vous permet, à vous chers lecteurs, de profiter de clichés abondants et de qualité. Oui ? Ah bon… Alors je vous ai déjà décrit cette solution miracle pour stocker un an de photos sans coup frémir (enfin à faible coût… 80€) C'est une bonne chose.

J'aimerais cependant vous avertir que cette petite chose ...

17/05/2007, 16:15

Perou
posté par Manu
0 commentaire

Mon vieil ami

Afficher tout Désert.

Tassé contre la baie vitrée du bus, je plonge mon regard dans le désert. C'est mon ami. Il m'a déjà accueilli en Iran, bercé à Chak Chak. C'est lui qui m'a appelé à la vadrouille, m'a poussé à la faire. Le Désert.

Nous avons à peine quitté les Andes qu'il est apparu. Immense et posé. Sage et intraitable. Quelques arbustes luttent, une station service survit des va-et-vient des camions et des bus. Une dune pèse contre une montagne solitaire. Et ...


login:
password:

Dernière mise à jour le 16/11/2011, 20:41
recherche par filtres

Creee le 29/11 a 10:37 en 0.130s.